AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview de Craig Thomas le créateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DarthMarion
Luke + Lorelaï
Luke + Lorelaï


Nombre de messages : 825
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Interview de Craig Thomas le créateur   Lun 2 Juin - 12:39

J'ai trouvé cette interview sur Allocine ce matin! Attention quand même car cela parle des trois saisons, donc ceux qui ne les ont pas toutes vue il y a des petits spoilers!!!!!!!!!!!!!

AlloCiné Séries : Avant tout, nous sommes obligés de vous poser LA question... Celle que tous les fans d'"How I met Your Mother" se posent... Qui est la mère !
Craig Thomas : (Rires) Malheureusement, je ne peux pas vous en dire beaucoup à ce sujet... L'une des choses que l'on adore, c'est voir comment les fans réagissent à ce mystère et on adore en jouer. On adore donner autant de pistes que possible. Nous avons terminé la saison 3 avec, je pense, le plus gros indice que nous ayons jusqu'à présent donné à ce sujet. Mais, je suis tellement désolé de ne pas pouvoir vous en dire plus (rires). On adore le mystère qui entoure cette question, cela nous donne l'impression que notre sitcom est un peu comme les dramas d'une heure. Ces séries dramatiques où il y a des indices et un mystère plus large, une histoire de plus grande envergure à raconter.... Avec Carter (Carter Bays, le co-créateur), nous regardons beaucoup de ces séries-là, on adore les dramas comme Lost... Avec ces séries, vous êtes en quelque sorte manipulés, ils jouent un peu avec votre esprit. On aime ça en tant que téléspectateurs alors on le fait un peu sur How I Met Your Mother.... Toutes nos excuses aux fans !

Mais savez-vous déjà comment vous allez achever votre histoire ?

Oui, nous le savons. Nous avons déjà un plan pour terminer cette histoire. On espère juste ne pas avoir à l'utiliser avant les deux prochaines années. (rires). En réalité, nous avons déjà tourné un tout petit morceau du final, un minuscule élément que nous avons tourné l'année dernière, qui servira lorsque la série s'arrêtera et qui répond en partie à la question de l'identité de la mère. Mais, j'espère qu'on n'aura pas à s'en servir avant quelques temps...

Il y a quelques mois, nous avons proposé à nos internautes une sélection de "mothers" parmi les actrices de séries. Nous avions, entre autres, proposé les noms de Sophia Bush, Billie Piper ou encore Sarah Michelle Gellar. Que pensez-vous de ces choix ? (Voir le dossier)
Ah, vous voulez dire les actrices qui pourraient incarner la mère ? Sarah Michelle Gellar, ce serait intéressant... Cela serait super de les réunir, elle et Alyson Hannigan, cela donnerait une sorte de réunion Buffy ! Je serais plus partant pour ce choix, parce que moi et mon partenaire Carter, étions fans de Buffy contre les vampires, c'est pourquoi nous avons choisi Alyson pour le rôle de Lily. Si je devais choisir, ce serait donc mon vote : Sarah Michelle Gellar, définitivement. Cela serait vraiment très drôle. (rires)

"How I Met Your Mother" fonctionne sur un rythme très soutenu, et l'on sent au fur et à mesure des saisons que l'alchimie fonctionne de plus en plus entre les scénaristes. Comment travaillez-vous tous ensemble ?
Voilà la manière dont on procède : on se rassemble tous dans la même pièce. On est à peu près dix - puis on se sépare en deux pièces. On commence à penser à une histoire, à ce que cette histoire devrait raconter... Dès fois, on se dit : "Tiens, cela fait longtemps qu'on n'a pas eu d'histoires sur Marshall... Réfléchissons à ce que pourrait faire Marshall..." ou bien, on dit :"Ecrivons une histoire sur Marshall qui vient d'être diplômé de la fac de droit, qui décroche un boulot et qui commence à travailler pour une grosse firme." On arrive avec toutes ces idées et après on fait un truc qu'on appelle "nous vivons aussi" (rires)... Dès fois, on va se demander : "Quel genre de disputes vous avez eu dans vos différentes relations amoureuses ?" Ou encore :" Quelle est la pire rupture que vous ayez jamais connue ?" On essaie de se lancer des challenges les uns aux autres... On partage nos expériences personnelles et parfois, la pièce devient une sorte de thérapie de groupe ! (rires) Surtout lorsqu'on parle de nos problèmes émotionnels et des histoires différentes qui nous sont arrivées. On essaie de mettre du réalisme, afin que l'histoire sonne juste et vraie et ensuite on se dit : "Ok, alors maintenant, comment va-t-on rendre cela marrant ?" On commence alors à passer en revue tout ce qui arrive dans l'épisode et on définit quelles seront les attitudes des différents personnages, ce qu'ils diront, comment ils vont réagir aux évènements... Dans ces moments-là, on s'emballe peut-être un peu à cause des marqueurs magiques ! (Rires) On commence à sortir des blagues, en essayant de les faire aussi drôles que possible et ensuite, on confie tout ce matériel à un scénariste en particulier qui s'en charge ensuite. Cela prend en général d'une semaine et demi à deux semaines pour écrire le scénario. Ensuite, on ramène le scipt dans la salle principale et tous ensemble, on le revoit ligne par ligne. On invente de nouveaux gags et on coupe certains détails. Tout ce procésus dure en général trois semaines...

D'où vous est venu le personnage décalé de Robin Sparkles ?
Cobie Smulders, l'actrice qui joue Robin, vient du Canada, de Vancouver plus précisément. On a donc commencé à penser que ce serait drôle si Cobie elle-même avait un passé de popstar au Canada, comme Alanis Morissette. Elle-même fut une popstar au Canada, avant de faire des tubes et de devenir plus légitime. Ce qui était marrant, c'était cette idée d'un mystérieux passé musical qui serait embarrassant pour Robin, mais que nous, américains, n'imaginions même pas. Pour nous, il ne s'agissait que d'un tube mineur issu du Canada. A côté de ça, Cobie est vraiment une très bonne chanteuse qui n'a jamais eu la chance de pratiquer dans sa carrière mais qui a pris des leçons de chants. Elle désirait vraiment faire une incursion musicale dans la série et elle nous en avait fait part. Après, tout s'est assemblé mais, pour être honnête, beaucoup nous est venu grâce à l'ancienne Alanis Morissette. Si vous allez sur Youtube et que vous regardez ses vieilles vidéos canadiennes, vous pensez : rien ne peut être plus mauvais, dingue et stupide à la fois ! Aujourd'hui, c'est une artiste reconnue, elle a fait de très bonnes choses, il y a donc vraiment quelque chose de très drôle là-dedans. C'est comme ça que Robin Sparkles est née... Et comme Carter et moi avons monté un groupe ensemble, on a sauté sur l'occasion de pouvoir écrire sa musique et ses paroles. On est vraiment super doués pour écrire des chansons stupides. Et là, c'était la chance d'en écrire des bien ringardes... (rires)

Quand vous écrivez les chansons de Robin, vous devez avoir du mal à garder votre sérieux ?

On adore ! On a passé un super moment ! Et il n'y a pas beaucoup de pression quand on essaie d'écrire une chanson pourrie ! Tu as juste à arriver avec une vraie mélodie moche et écrire des paroles, et ils tournent ! Lorsque le but est d'être mauvais, cela enlève toute sorte de pression...

La série ne cesse d'inventer des règles ou théories qui régissent la vie des personnages. La règle de platine, la théorie de l'olive, le code des frères (the bro code)... D'où viennent toutes ces règles et en quoi Barney en est le vrai dépositaire ?
La première fois que Carter et moi avons travaillé ensemble, c'était sur l'écriture de la célèbre émission David Letterman in New York. On sortait de la même fac, on avait été diplomés en même temps et on a commencé à écrire pour cette émission. Là bas, l'un des scénaristes nous a en quelque sorte pris sous son aile et il nous sortait toujours ce genre de sentences : "Les mecs, je vais vous enseigner comment vivre", "Je vais vous montrer toutes les règles de l'existence", "Je vais vous dire tout ce que vous devriez et ne devriez pas faire pour vivre une vie riche et complète"... Tout cela avait presque toujours trait aux sujets les plus stupides du monde. Du genre : Quel style de pantalon il faut porter pour aller dans un club de strip tease ? Ou tous ces conseils malsains comme :"Tu ne devrais jamais prendre le métro à New York, parce que c'est trop sale, tu dois toujours prendre un taxi, parce que c'est plus classe." Ce gars-là dépensait chaque année des centaines de milliers de dollars en frais de taxis ! Fondamentalement, ce mec c'était un peu comme notre ami, un ami qui nous a donné tous les mauvais conseils possible mais, toujours, avec la confiance la plus absolue. Vous voyez ce que je veux dire ? (Rires) Alors, on a toujours adoré l'idée que cela pourrait faire un personnage. Dès que nous trouvons des idées dans notre salle des scénaristes et qu'on parvient à créer un de ces phénomènes, une manière marquante de décrire un moment de vie, on se dit que ça pourra faire une autre des règles de Barney.

Vous avez encore quelques unes de ces règles de vie sous la manche ?

Oh pour ça oui, on n'arrive pas à s'en lasser ! (rires) A chaque fois que Barney peut inventer une nouvelle manière de faire tourner le monde, on est enthousiastes ! Alors, oui, préparez-vous à en voir d'autres...

Qu'en est-il de la fameuse ananas... Va t-on enfin savoir le fin mot de cette intrigue puzzle ?
C'est l'un de mes épisodes préférés car j'aime jouer avec la structure narrative. Fondamentalement, l'une des choses que l'on adore le plus dans cette série ce sont les éléments mystérieux, qui installent une interrogation qui sera résolue longtemps après. C'était le cas de cet épisode. On a montré l'ananas dans la saison 1 (épisode 10) et dans la saison 3, on y fait référence, mais on ne sait toujours pas d'où diable elle vient et pourquoi diable elle est là ! Peut-être que la saison prochaine, on va officiellement expliquer cette histoire. On adore garder les mystères en vie (rires) !

Est-ce vous qui avez désiré que Britney Spears apparaissent dans la saison 3 ?
On a écrit l'intégralité de l'épisode avant que l'on sache que Britney était disponible. On avait le script et c'est peut-être deux jours avant que l'on commence la production de l'épisode, qu'on a eu un coup de fil de ses agents qui nous disaient qu'ils avaient vu le script et que Britney aimait How I Met Your Mother. Ils sont venus nous voir, on n'avait aucune idée de ce qui se tramait... C'était tellement bizarre et absurde, qu'on a pensé texto que c'était une blague (rires) !On pensait que c'était un canulard téléphonique, et pourquoi on y aurait-cru ? On avait écrit ce tout petit rôle de réceptionniste nerd et après on recevait ce coup de téléphone nous disant que Brit veut le jouer ! Automatiquement, on se dit : "vous vous fichez de moi ou quoi !" Au début, on était super étonnés mais c'était tellement sympa qu'elle veuille vraiment le faire. Elle est venue et elle a fait un super boulot. Elle était vraiment bien dans cet épisode...

Vous n'étiez pas trop déçu qu'Alicia Silvertsone ne joue pas dans la saison 3 ?
On a vraiment failli réussir à la faire venir dans la série. Mais ensuite, à la dernière minute, elle était partante pour un pilote et elle a préféré tourner dans ce pilote. On pensait vraiment qu'elle allait travailler avec nous mais, au dernier moment, ça n'a pas pu se faire. C'est toujours décevant, surtout que nous sommes fans d' Alicia Silverstone. Mais ensuite, à sa place est venue Sarah (Sarah Chalke) de Scrubs. Elle a repris le rôle au dernier moment et cela s'est avéré fantastique ! Au final, tout s'est bien passé, on a eu Brit et Sarah, et toutes deux reviendront encore dans le reste de la saison !

"How I Met Your Mother" commence à accueillir de plus en plus de guest. Pourquoi cet engouement et en prévoyez-vous d'autres ?
Oui, dernièrement on a eu Britney et aussi James Van Der Beek de Dawson... Ce que j'aime, c'est que, lorsque quelqu'un vient sur la série, ce soit pour jouer quelqu'un de totalement différent. James est vraiment ce qu'on appelle un beau mec et il est venu jouer un gars chauve et barbu. C'était tellement drôle parce qu'il nous a laissé le rendre tellement horrible ! Il joue ce genre de gars, totalement rinçé, gras et idiot et il s'est vraiment amusé à le faire parce qu'il n'avait pas à être le beau mec. C'est comme pour Britney, elle n'est pas venue pour jouer Britney Spears, mais pour interpréter une ringarde. On s'amuse beaucoup avec cela : les voir devenir l'opposé de ce qu'ils représentent dans la vie, les éloigner de la manière dont on les perçoit. Alors oui, il y en aura d'autres !

Il y a t-il justement une célébrité que vous aimeriez voir venir en particulier ?

Ce qu'on aime faire, c'est faire venir les gens des séries que nous aimons. On a eu des gens de Buffy, de Freaks and Geeks... on essaie d'amener des gens dont on apprécie le travail. Mais, personne en particulier.

Votre sitcom a de grandes chances de revenir pour une saison 4. Vous n'avez pas eu des indices à ce sujet ?

[Interview réalisée avant que le renouvellement de la série soit officielle]
On est sûrs de rien pour le moment. La semaine prochaine, je me rends à New York, là où tous les chaînes annoncent leur calendrier. Dans une semaine, on devrait savoir. On est très optimiste parce que les audiences ont augmenté même après le retour d'après la grève des scénaristes. En réalité, nous avons même eu nos meilleures audiences. Nous sommes confiants, il n'y a pas de raisons de croire que nous ne reviendrons pas pour une saison 4. Je n'ai pas très envie de me prononcer par avance, mais je sens qu'il y a de bonnes chances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 1516
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Interview de Craig Thomas le créateur   Lun 2 Juin - 13:37

DarthMarion a écrit:
En réalité, nous avons déjà tourné un tout petit morceau du final, un minuscule élément que nous avons tourné l'année dernière, qui servira lorsque la série s'arrêtera et qui répond en partie à la question de l'identité de la mère.
J'en étais sûre ! Reste à savoir de quel morceau il s'agit ! Je trouve ça super excitant. Happy
Merci Darth pour cette interview, elle est terrible !

Hey vous avez vu le passage sur Buffy et SMG ! Roll Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crash-on-sunnydale.forumactif.com/
DarthMarion
Luke + Lorelaï
Luke + Lorelaï


Nombre de messages : 825
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Interview de Craig Thomas le créateur   Lun 2 Juin - 13:48

oui ça donne envie, c'était comme JK Rowling qui avait écrit dès le début le dernier chapitre de Harry Potter, du coup elle, elle avait été obligée de le mettre dans un coffre fort et tout lol!

le passage sur Smg j'ai adoré! ça serait sympa!

aussi le passage où il explique leur processus d'écriture je trouve toujours ça intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Craig Thomas le créateur   Aujourd'hui à 17:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Craig Thomas le créateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Craig THOMAS (Royaume-Uni)
» [1998] Cold Squad
» Interview de Thierry Vivien, le créateur de yodablog
» Thomas Jane:
» Interview de Tom La Ruffa !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreaming Road :: Comédie/Drama :: How I met your mother :: Actu et infos sur How I met your mother-
Sauter vers: